Église Saint-Pierre-ès-Liens


L’ÉGLISE SAINT-PIERRE-ES-LIENS EST OUVERTE AU PUBLIC

DU 1er JUILLET AU 30 SEPTEMBRE, CHAQUE SAMEDI, DE 14H30 A 17H00.

Attention cependant, le contexte sanitaire actuel appelle à la prudence,

et les bénévoles de l’Église seront présents pour veiller à la sécurité et au flux des visiteurs.


L’Église Saint-Pierre-ès-Liens de Blérancourt fut construite aux alentours de 1537,

sous l’impulsion de Guillaume Lanvin, seigneur de Blérancourt et écuyer du roi.

 

Bâtie sur l'emplacement d'une église plus ancienne du XIIème siècle,

elle a subi des transformations successives. De l’église primitive, il ne reste plus que la nef et le chœur. Les bas-côtés ne furent construits qu’en 1620, à l’initiative de Bernard Potier, marquis de Blérancourt, et de son épouse Charlotte de Vieux-Pont.

 

En 1740, le chœur est réaménagé : on y crée deux niches ouvragées dans l’épaisseur des murs,

de part et d’autre du maître-autel.

De chaque côté de ce sanctuaire se trouvent deux chapelles :

celle de gauche est dédiée à la Vierge Marie ; celle de droite, anciennement consacrée

à Saint François de Sales, est aujourd’hui dédiée au Sacré-Cœur.

 

Non loin de là, sur le flanc sud de l’édifice, se trouve une ancienne tourelle circulaire

transformée en chapelle Saint-Joseph. Elle abrite toujours les anciens fonts baptismaux,

de forme octogonale, qui sont encore utilisés de nos jours pour la célébration du baptême.

 

On remarquera à l’extérieur de l’édifice le magnifique portail de style Renaissance, au décor très riche. Achevé en 1537 (comme l’indiquent deux inscriptions de part et d’autre de ce dernier),

il est surmonté de deux blasons qui ne sont autre que ceux des de Lanvin et des de Sanguin, commanditaires de l’édifice.

 

L’église a souffert durant la Première Guerre Mondiale, et a subi de nombreuses dégradations

dues aux bombardements du village. Toutes ses verrières disparurent, sa toiture s’effondra

et le flanc sud fut gravement endommagé. Sa reconstruction fut confiée aux Beaux-Arts,

qui s’appuyèrent sur les dons de nombreux mécènes, parmi lesquels on compte

la ville de Port-Louis (Île Maurice).

 

L’église est classée à l’Inventaire des Monuments Historiques en 1921.

 

Avant de quitter les lieux, rendons hommage à Miss Anne Murray Dike qui, suivant son souhait,

fut inhumée dans le village, le long du flanc nord de l’église.

La tombe de la Présidente du Comité Américain pour les Régions Dévastées,

placée entre deux contreforts, est tournée vers le Château, comme une ultime référence

à son œuvre sociale. Une plaque commémorative scellée dans le mur de l’église

rappelle son engagement.

 

Ouverture de l’Église Saint-Pierre-ès-Liens du 1er juillet au 30 septembre,

chaque samedi de 14h30 à 17h00.

 

Visites Groupes & Scolaires